• Voici 8 ans maintenant que j'ai commencé à fabriquer mes petits personnages pour enseigner la grammaire au cycle 2. Comme les mêmes questions reviennent souvent, je vous présente ici leur histoire, leur fonctionnement et leur raison d'être. N'hésitez pas à me poser des questions si je ne suis pas claire ou pas assez précise.

     

     

    Je suis prête !

     

    Naissance des personnages

    Au départ, il y avait les personnages de réussir son entrée en grammaire

    Je trouvais sympathique l'idée d'associer les natures de mots à des personnages mais le côté arbitraire des personnages utilisés me gênait. Je vous conseille à ce sujet l'article de Pierre Jacolino  au sujet de l'usage des symboles visuels dans l'enseignement de la grammaire

    Alors j'ai commencé à remplacer le personnage "déterminant" pour en faire un petit chien vert, l'article, qui suit le nom comme un petit chien. Ca me permettait de faire retenir plus facilement aux élèves ce qu'était un article. La notion avait plus de sens pour eux et ils pouvaient aussi plus facilement comprendre le concept d'accord avec le nom. 

    Le deuxième personnage qui ne me convenait pas du tout, c'était l'adjectif. Je voulais mettre en valeur son rôle et le fait qu'il n'était pas du tout interchangeable avec le nom par exemple. Alors j'ai créé un petit cardigan jaune (c'était bien avant que le fameux gilet devienne un symbole contestataire) qu'on pouvait faire porter à un nom ou mettre sur un cintre quand il était attribut. 

    Ensuite, j'ai cherché un moyen de présenter le verbe aux enfants. Selon moi, en faire un personnage comme un autre mais juste "rouge" ne fonctionnait pas. J'ai pensé à la boule rouge de la grammaire Montessori qui roule, et j'ai dessiné une voiture, que le sujet peut conduire. 

    Au début instinctivement, j'avais fait une voiture qui roulait de gauche à droite, dans le sens de la lecture... Mais lorsque j'ai commencé à fabriquer des phrases avec les personnages pour les afficher, ça ne fonctionnait pas bien : le sujet arrive généralement avant le verbe en français. Si je veux que le sujet "conduise la voiture-verbe" il faut donc que la voiture roule dans l'autre sens. 

                                            Je conduis.

     

    A ce stade, il ne restait quasiment plus rien des personnages de RSEEG... Alors j'ai modifié aussi le nom (auquel je rajoutais un chapeau en forme de M comme majuscule lorsque c'était un nom propre) et le pronom personnel... 

    Pour compléter le tout, à la demande de Pascal Dupré et de Catherine Huby, j'ai rajouté des choses au fur et à mesure. Ainsi la préposition est devenue une remorque, l'adverbe adjoint au verbe est une capote à ajouter à la voiture et les déterminants sont désormais plusieurs chiens de races différentes...

     

    Le nom conduit vite la voiture.

    Désormais, mes petits dessins grammaticaux sont surtout utilisés dans les méthodes de Catherine Huby. 

    Et maintenant, place à la FAQ !

    FAQ 

    ça marche ton truc, ça ne fait pas un code supplémentaire à apprendre ?

    Ce n'est pas magique mais ça fonctionne assez bien, justement parce que ce n'est pas un signe arbitraire supplémentaire mais parce que ça permet de donner un ancrage affectif, mnémotechnique mais aussi porteur de sens à des concepts très abstraits que l'élève de cycle 2 ne connaît généralement pas du tout avant son entrée à l'école. Evidemment c'est assez simpliste mais ça permet de faire comprendre rapidement des notions grammaticales de base qui pourront être précisées par la suite.

    Pourquoi ils sont "moches" ces personnages ?

    C'est une question qui revient souvent. C'est vrai que j'aurais pu les faire plus mignons, plus jolis, plus "kawaï"... Mais au départ je voulais qu'ils restent raccord avec les personnages de RSEEG 

    Du coup ils avaient un peu le même look...

    Ils ont gardé cet aspect par la suite d'abord parce que je n'ai jamais eu le temps et l'envie de tout refaire, et ensuite parce que cela permet de les dessiner très facilement et rapidement au tableau ou sur une affiche. Si c'était à refaire je pense que je les dessinerais quand même plus sympatiques et que j'accentuerais les ressemblances avec les symboles Montessori. N'empêche qu'au même titre que les alphas qui sont assez laids, les enfants les apprécient et ils sont efficaces, ce qui est quand même le principal.

    Pourquoi la voiture roule dans le mauvais sens ?

    Je l'ai déjà expliqué plus haut ! La voiture roule dans le sens qui permet au sujet conducteur d'être avant le verbe, le complément etc etc... C'est plus logique. Aucun de mes élèves n'a été embêté par le sens de la voiture.

    On peut mettre le chien avec le nom commun sujet dans la voiture ?

     

    On peut. C'est juste que ça surcharge un peu l'image.

     

    Mais ça demande tout un tas de matériel, non ?

    Non, on peut se contenter d'illustrer la leçon avec les petites images et en cadeau bonus en avoir quelques uns imprimés à afficher au tableau ou même à faire manipuler par les élèves lors de la présentation d'une leçon. Un peu comme pour les lutins des maths en fait, c'est juste une amorce qui permet de faire de la grammaire quelque chose de moins difficile/abstrait/rébarbatif et qui peut s'intégrer à n'importe quelle méthode ou n'importe quel manuel.

     

    Où je trouve tout ça ?

     

    Toutes les images se trouvent ici sur ce blog... Quant aux méthodes de Catherine Huby qui les utilisent, elles se trouvent sur son site, ici

    Pin It

    2 commentaires
  • L'adjectif attribut

    Voici quelques images permettant de présenter l'adjectif aux élèves lorsqu'il est attribut. 

    Vous trouverez dans le document les images en couleurs et en noir et blanc, avec comme sujet soit un nom, soit un pronom.

     

    Il s'agit encore une fois de supports pour la méthode de Catherine Huby.

    Télécharger « adjectif attribut.odt »

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Vous en avez assez que vos élèves confondent plus/moins/fois ? Qu'ils mettent le signe = à la place du + et qu'ils ne sachent pas "quelle opération choisir" pour répondre à un problème ?

    Cette année je n'ai (presque) plus ce souci grâce à mes nouveaux petits amis magiques :

    Ma famille de lutins en feutrine

     

    Aujourd'hui, après plus d'un semestre de pratique et de bons résultats en cycle 2, j'ai décidé de vous présenter mes petits gnomes matheux.

    C'est maîtresse patate qui m'en avait parlé et qui m'a convaincue de tester. Je vous présente uniquement ici la façon dont je les ai fabriqués et dont je m'en sers, ça n'engage que moi. J'ai gardé de ces petits lutins qui sont utilisés dans certaines écoles allemandes, le code couleur, le principe général et c'est à peu près tout. 

    Fabrication

    J'ai utilisé Pour les confectionner des couleurs vives et des matériaux simples. J'avais chez moi de la feutrine et de la laine mais vous pouvez aussi les fabriquer en pâte fimo, au crochet voire en pâte à sel ou en rouleau de papier hygiénique selon ce qui vous convient le mieux.

    J'ai fabriqué rapidement un patron de ce genre :

    Les lutins des mathématiques, présentation et tuto

    Oui c'est moche hein ? C'est pour vous montrer que c'est super simple.

     

    Donc je trace cette ligne sur ma feutrine, je la tourne pour tracer ensuite son symétrique et je couds bord à bord les côtés pour obtenir ce genre de cône : 

    Les lutins des mathématiques, présentation et tuto

     

    L'avantage de la feutrine, c'est qu'elle tient debout, est douce et attirante pour les élèves et qu'à l'intérieur on peut glisser sa main ou un aimant pour fixer le personnage au tableau : 

    Les lutins des mathématiques, présentation et tuto

    La reine égalité au tableau

     

    Ensuite j'ai collé les bras, le visage et les autres détails et enfin j'ai rajouté les signes mathématiques bien en évidence sur le devant de chaque costume.

    Je me suis arrangée pour avoir une certaine parité dans les couleurs de peau, les âges et les genre des petits gnomes. Le principal c'est qu'ils ne soient pas trop fragiles et qu'on repère vite que + est vert, - est bleu, X est jaune et : est rouge. Oui oui, j'ai fabriqué les 5 lutins pour des cp. Vous allez comprendre.

    Utilisation en classe

    Les lutins sont arrivés un par un dans la classe. D'abord, dès les premiers jours après la rentrée, la "reine égalité" s'est présentée. Elle veut toujours que chacun ait autant et elle adore qu'il y ait la même quantité de part et d'autre d'elle. Parfait pour revoir et renforcer la notion d'égalité. 

    Les lutins des mathématiques, présentation et tuto

     

     

    Très vite, le "lutin plus" est arrivé à son tour. Il avait un petit sac dans lequel il adorait ajouter (des jetons et d'autres jetons, des cailloux et d'autres cailloux, des euros et des euros... Attention il ajoute toujours dans la même unité, ce qui est une notion fondamentale à installer rapidement en mathématiques) Les élèves ont bientôt appris son nom plus savant de "lutin de l'addition".

    Pas très longtemps après, son ami le "lutin moins" a fait son entrée. Son sac à lui était troué, alors il avait tendance à perdre des unités. Il en avait toujours en moins, et les élèves se sont beaucoup entrainés à calculer la différence entre les quantités initiales et finales. Bien entendu ils ont aussi retenu le nom savant du lutin "la soustraction".

    Les deux derniers lutins viennent de temps en temps nous aider à résoudre des problèmes relevant de la multiplication et du partage. J'ai expliqué aux élèves que le "lutin du partage" (certains connaissent son nom savant de division) exige de partager toujours en parts égales. Le "lutin des fois" (ou de la multiplication, pour ceux qui préfèrent) quant à lui, adore faire des tas de "paquets de même taille". Il aide son copain le lutin vert de l'addition quand tous les paquets sont semblables pour éviter de faire de très longues additions réitérées

    Les lutins des mathématiques, présentation et tuto

    "Tous les paquets sont pareils" alors le "lutin des fois" peut intervenir

    Pourquoi c'est efficace

    Depuis qu'ils ont pris leurs quartiers chez nous, il me suffit généralement de demander "À quel lutin devons nous faire appel ?" pour prévenir les confusions entre les opérations.

     

    L'ancrage affectif est très important à cet âge et en mathématiques il me semble essentiel pour prévenir les "phobies des maths" qui s'ancrent parfois très profondément (surtout quand des évaluations nationales viennent deux fois par ans avec leurs effrayantes droites numériques non graduées). 

    Les petits lutins permettent un apprentissage visuel, affectif et même kinesthésique puisque je permets volontiers aux cp de les manipuler eux-mêmes. Ils rendent moins abstrait et moins abrupt l'apprentissage du calcul et ce sans me rajouter beaucoup de préparation ni prendre sur le temps d'apprentissage (j'utilise toujours par ailleurs la méthode Compter et calculer au CP). Au fil du temps je les sors de moins en moins souvent mais les élèves savent qu'ils sont là pour eux au fond de la classe si besoin et ils se souviennent d'eux. De temps à autre on entend un "Maîtresse, je crois que la reine égalité est contente !" et ça me fait bien plaisir à moi aussi. 

    Pin It

    4 commentaires
  • Voici plein de petits chiens pour animer la grammaire.

     Le déterminant démonstratif est un nouveau venu, c'est un chien policier qui désigne de la patte le nom qu'il accompagne. 

    Les autres ont déjà été publié mais j'ai résolu un problème de police de caractère qui empêchait les lettres de s'attacher correctement entre elles. 

    Les trois sont à utiliser avec la méthode de Catherine Huby.

    Joyeuses fêtes à tous !

    Des tas de petits déterminants...

    Des tas de petits déterminants...

    Des tas de petits déterminants...

    Des tas de petits déterminants...

    Des tas de petits déterminants...

    Des tas de petits déterminants...

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    2 commentaires
  • Le nom sans les mains

    Télécharger « nom front copie copie.png »

    à enregistrer en ".png" si vous voulez un fond transparent et éviter les gros rectangles blancs autour de l'image...

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires