• Le retour de la revanche de la guerre des méthodes de lecture contre attaque

     

    Étant actuellement très prise par des considérations domestiques multiples, j'ai laissé quelque peu en plan le monde de l'internet et des querelles pédagogiques diverses mais pas si variées.

    Quelle ne fut pas mon émoi à la lecture récente de cette phrase de notre ministre à tous qui fait buzzer dans les chaumières depuis quelques temps... Enfin, du nouveau dans l'univers impitoyable de la guerre de cent ans des méthodes!

    « Entre quelque chose qui ne marche pas – la méthode globale – et quelque chose qui fonctionne – la syllabique –, il ne peut y avoir de “compromis” mixte. »

    En réalité, je crois que cette phrase s'oppose directement à ceci, qui est TRÈS courant actuellement (et là je vous ressors un vieux dessin parce qu'à l'EN rien de nouveau)

     Le retour de la revanche de la guerre des méthodes de lecture contre attaque

     

    Si le ministre prend en compte désormais, au moins dans son discours, ce qui est réellement efficace et ce qui ne l'est pas, j'en suis toute zémue, car ce n'est pas une évidence pour tout le monde...

    un petit lien pour se faire peur

    Cependant, il reste un problème. Il réside dans la définition des qualificatifs "syllabique", "mixte" et "globale". Tant qu'on reste à la définition que semble en avoir M. Blanquer, tout va bien :

    > méthode syllabique = ce qui fonctionne

    > méthode globale = ce qui ne marche pas

    > méthode mixte = compromis bancal qui ne fonctionne pas

     

    Et il est vrai qu'il y a sur le marché énormément de méthodes qui se prétendent mixte mais que Catherine Huby qualifierait de "chambre à part". On fait comme expliqué plus haut, du code le matin, de la lecture magistrale l'après midi, et on a l'impression d'avoir fait le job, sauf qu'en l'ayant découpé en petit morceaux, la voiture lecture fonctionne beaucoup moins bien, forcément.

    Le retour de la revanche de la guerre des méthodes de lecture contre attaque

    Pourtant, toutes les pièces sont là ! Où est le problème ?

     

    Et si... Et si on pouvait utiliser une méthode mixte sans compromis ? Une méthode qui allierait son et compréhension, écriture et lecture, syllabique et littérature

    Le retour de la revanche de la guerre des méthodes de lecture contre attaque

    Si si, ça existe, il en existe même plusieurs sur le marché... Un exemple ici (c'est celle que j'employais personnellement, je la mets ici parce que je sais qu'elle fonctionne ! )

     

    Le retour de la revanche de la guerre des méthodes de lecture contre attaque

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :